Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Cinéphile Du Samedi

Joe

Publié le 28 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Drame

Vers un retour du grand Nicolas Cage ? Fini les looks dépravés ou les rôles de père à la recherche de sa fille, l'interprète Oscarisé dans Leaving Las Vegas tourne pour le coup le dos aux séries Z  en dépeignant un personnage à la hauteur de son talent. Dans Joe, il prend soin d'un jeune garçon de 15 ans, joué par un déjà brillant Tye Sheridan, basculé entre un père alcoolique et une admiration grandissante pour son modèle. Très proche du film indépendant, le métrage se dote d'une photographie sobre et élégante, calibrée par un scénario attachant. Le point fort restera définitivement la relation complice entre l'homme et l'enfant, entre le maître et son apprenti. Enfin, de par une fin anti-héroïque, David Gordon Green façonne admirablement la porte de sortie d'un film qui mérite les applaudissements.

15/20

commentaires

Adieu Eli Wallach

Publié le 25 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Brèves

Eli Wallach, le légendaire Truand du film Le Bon, La Brute et le Truand, nous a quitté hier, à 98 ans. L'occasion pour LeCinephileDuSamedi de lui dédier un article honorifique.

Vu dans des films notables tels que Les Sept Mercenaires, Le Bon, La Brute et Le Truand ou encore Le Parrain 3, voire Le Cerveau, de Gérard Oury, l'acteur reçoit un Oscar d'Honneur en 2011 pour l'ensemble de sa carrière, amplement mérité.

L'acteur réussit à rester productif malgré son grand âge, en acceptant encore des rôles dans The Holiday ou Mystic River.

Un grand acteur nous quitte, légendaire, noble et incarnant l'acteur type durant l'âge d'or du Septième Art.

Merci Eli.

commentaires

Helix 1x13 Final : MITIGÉ

Publié le 23 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Séries TV

Helix est une petite série méconnue diffusé sur SyFy, qui se caractérise principalement par son style à la Resident Evil, avec une ambiance plus mystérieuse et plus noire. En effet, moins tout public, elle aborde le virus de manière brutale et obscure.

Composé d'aucune star véritablement parlant, le casting n'en est pas moins sympatique. Ce qui est le plus facilement reprochable, c'est la pente raide prise par le scénario. Le pilote est pour ainsi dire d'une puissance et d'une force incomparable. Ce dernier présageait une série constante et aboutie, au lieu de cela nous avons un bon petit divertissement qui s'érode petit à petit. Car même si dans l'ensemble, ça reste fort convenable, le pilote donnait l'illusion d'en apporter beaucoup plus.

Quoi qu'il en soit, pour son ambiance et son traitement en huis-clos quasiment,  pour les mystères toujours plus nombreux qui trouvent leur réponse tardivement, Helix peut parfois vous mettre une sacrée déculottée.

commentaires

Game of Thrones 4x10 Final (Spoil) : RÉUSSI

Publié le 22 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Séries TV

Toutes les bonnes choses ont une fin. Et Game of Thrones n'échappe pas à la règle. La saison 4 de la série à succès tirait sa révérence début de semaine, après 10 épisodes encore une fois forts en rebondissements.

Relativement semblable aux autres en terme de réussite, cette nouvelle saison reste fidèle à la série notamment pour la puissance de certains plans, coupant court à tout espoir ou déclenchant d'incroyables vagues de buzz parmi ses spectateurs. On pense alors au Purple Wedding, au duel que se livrent The Snake et The Mountain ou à la bataille de Castle Black.

Qu'il va être dur de patienter à nouveau près d'un an...

Mais où en sommes nous après cette saison 4 ? Attention, SPOILERS.

- La majorité de la saison se centre sur le procès de Tyrion suite à la mort de Joffrey. Un procès qui offrira un monologue légendaire et un combat qui l'est encore plus. La haine de Cersei et l'amour de Jaime se mêleront sans aucun doute au futur de leur frère. Un procès qui entâchera également les Martell ou la jeune Shae.

- La jeune Khaleesi, Daenerys Targaryen, parvient à remporter de nombreuses victoires, pour alors établir son camp à Mereen, au prix de nombreux efforts et sacrifices. Trahisons et difficultés exécutives ne sont jamais loin.

- Bran, Hodor et Jojen cherchent toujours la "corneille à trois yeux" et s'enfoncent péniblement dans le paysage hivernal du Nord, avant de vivre un final "légèrement" fantastique

- Jon Snow complète sa formation à Castle Black, opposé à Mance Ryder et aux Sauvageons, parmi lesquels Tormund et Ygritte. Une belle bataille à l'horizon, dans laquelle Ser Allister et le vaillant Sam joueront un rôle à n'en pas douter.

- Stannis Baratheon, accompagnée de Melisandre, se font rares à l'écran mais finiront par jouer un rôle décisif sur la fin.

- La jeune Arya et son protecteur le Limier déjouent les pièges du quotidien, malgré une mauvaise surprise sur la fin, avec les venues de Brienne et de Podrick.

- Lord Baelish fait évader Sansa Stark pour l'amener auprès de sa tante, un brin déjantée, pour lui donner la gloire et l'attention qu'elle mérite.

- Le pauvre Theon Greyjoy reste condamné à la servitude, avec les Bolton qui se montrent toujours plus tyranniques. 

commentaires

X-Men : Days of Future Past

Publié le 22 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Science-Fiction

Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort. Voilà qui résumerait parfaitement la doctrine de la franchise X-Men, dont fait parti l'épisode Days of Future Past. Rassemblant les personnages (et donc les acteurs) des premiers films avec ceux du Commencement, le voyage dans le temps est au coeur du récit, dans lequel Wolverine doit empêcher Mystique de tuer le leader de Trask Industries, qui mènera une guerre contre les mutants, dans les années 70. Et, au-delà de son casting exceptionnel, le métrage garantit un spectacle de grande puissance, à l'aide d'effets spéciaux toujours plus vrais que nature et d'un scénario sans faille. Avant Apocalypse, dont la sortie est prévu pour 2016, on n'a pas fini de rêver encore des mutants et de leur emprise sur le grand écran. Voilà un pouvoir que beaucoup cherchent à s'approprier.

15/20

commentaires

Jacky au royaume des filles

Publié le 13 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Avis aux spectateurs, Jacky au royaume des filles est une perle, un film qui excelle dans la médiocrité, qui surprend par sa bassesse et qui témoigne de l'absence inéluctable de savoir-faire de Riad Sattouf. Si l'on en vient à s'ennuyer mortellement après quelques secondes, qu'on n'esquisse pas le moindre rire dans une comédie bâclée et incompréhensible, qu'on insulte la totalité des personnages tout en crachant sur les dialogues risibles, le résultat n'est pas discutable : on est bel et bien face à un navet complet, sans âme, au potentiel très limitée et dont le seul intérêt réside dans le néant. Le pire film qu'il m'ait été donné de voir dans ma vie de cinéphile.

0/20

commentaires

Arrested Development 4x15 Final : RÉUSSI

Publié le 12 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Séries TV

Avec cette pléiade de nouveaux films sortis récemment, et le succès auquel goûtent Game of Thrones ou House of Cards, nous n'avions pas encore abordé (le final de) la saison 4 de Arrested Development, la dernière de cette sitcom particulière qui retrouva l'antenne cette année suite au soutien de ses fans.

Méconnue, elle est tout de même composée d'un casting fort talentueux : Jason Bateman (Comment tuer son boss ?), Will Arnett (prochainement dans Les Tortues Ninja, de Michael Bay), David Cross (Scary Movie 2), Jessica Walter (Un frisson dans la nuit, avec Clint Eastwood) pour ne citer qu'eux et a accueilli d'énormes stars : Ron Howard, Charlize Theron, Ben Stiller, Zach Braff, Seth Rogen, Kristen Wiig ou encore Simon Helberg (Howard de The Big Bang Theory), de manière récurrente pour certains !

Cette saison 4 est sans conteste l'un des meilleurs scénarios que j'ai pu voir au petit écran, tant les intrigues se coupent, se recoupent et s'entrecroisent : Babel fait pâle figure à côté ! Sans rires pré-enregistrés et amenant le spectateur à rire de lui-même via un humour très particulier, la série en a fait sa marque de fabrique : elle a gagné l'Emmy Award de la meilleure série comique , du meilleur casting et du meilleur scénario pour un pilote en 2004. C'est peu dire...

En dépît de toutes ses récompenses et du talent impressionnant des scénaristes, il faut s'accrocher, tant c'est spécial parfois, ce qui peut lui faire défaut. En guise d'avertissement, on aime ou on aime pas.

Dernière chose : c'est produit par Netflix, qui produit aussi ... House of Cards !

 

commentaires

Edge of Tomorrow

Publié le 10 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Science-Fiction

Mélange artistique entre Un Jour sans Fin et District 9, Edge of Tomorrow apparaît rapidement comme une production hollywoodienne lambda. C'était toutefois sans compter sur la qualité de ses images, le savoir-faire de Doug Liman, aux commandes du métrage, et la belle consistance rédactionnelle du scénario. Facile d'être déçu de revoir tant de fois ces images il était, tort de le croire on a eu. Car tout s'achemine et se suit facilement, sans rudesse ni compromis, et perd même le spectateur dans un questionnement intérieur. A-t-il déjà vécu cette scène ? Quelle est déjà la finalité ? Et, en sus d'un jeu d'acteur tout à fait crédible, sont distillés de nombreux points d'humour pas déplaisants. La présence de Bill Paxton, que l'on ne voit que trop peu récemment, met du baume au coeur, tout comme le fait que Tom Cruise ne vieillit décidément pas...

14/20

commentaires

Maléfique

Publié le 10 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Fantastique

Tout le monde connaît l'histoire de La Belle au Bois Dormant. Mais sous ses airs de dessin-animé jovial et enchanteur, se cache une histoire bien plus sombre, celle de Maléfique, la méchante fée qui lança le sort contre Aurore et la contraint au sommeil éternel. Directement tourné vers son point de vue, cette production Disney s'articule clairement autour de la présence d'Angelina Jolie, mais également de sa très jolie direction artistique, s'approchant quelque peu de celle du Monde Fantastique d'Oz. Le film, arborant fièrement ses couleurs enfantines, revendique la véracité de ses faits, que l'on remettra en question devant l'absence de sérieux de certaines scènes et le côté purement naïf des personnages. Davantage destiné au jeune public, il n'en reste pas moins divertissant.

8/20

commentaires

The Middle 5x23 + 5x24 Final : MITIGÉ

Publié le 8 Juin 2014 par lecinephiledusamedi dans Séries TV

Pour ce qui est d'une sitcom sympa, drôle et attachante, The Middle entre parfaitement dans le moule. En effet, elle a su trouver son chemin dans un business déjà bien dominé par The Office, Modern Family et The Big Bang Theory, avec une mise en scène et un développement scénaristique qui lui sont propres.

Allociné lui consacrait un dossier dernièrement, en complimentant la série sous toutes ses formes, à juste titre. Et cette saison 5 confirme les dires en allant dans ce sens.

Toujours rafraîchissante, la série ne perd jamais le cap mais continue son petit bout de chemin comme d'habitude. Et, dans le final, l'indémontable Sue gagne un voyage pour Disney World à Orlando, amenant la famille Heck sur un road trip décapant (Brick y rencontre la famille à laquelle il parle sur Internet, l'hôtel qui les accueille est fulgurant, tandis que Frankie et Mike n'ont aucun moment à eux).

Que ce soir La Vie de Famille ou The Middle, un épisode de série tourné dans un parc, ça restera toujours intéressant. Et c'est ici le cas. Dommage que l'épisode 2 par contre ne soit que problème sur problème : on aurait voulu quelque chose de plus recherché et de moins gonflant.

Wait, see you next year...

commentaires
1 2 > >>