Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Cinéphile Du Samedi

The Raid 2

Publié le 30 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Arts Martiaux

Plus long, plus grand, plus fort. Fini le huis-clos, pour The Raid 2, on met les bouchées doubles, et on sort l'artillerie lourde. Suite directe du premier puisque se déroulant dans la foulée, le métrage de Gareth Evans pourrait prétendre, tel que l'indique l'affiche, au titre de l'un des meilleurs films d'action de tous les temps. Et pour cause, la chorégraphie des combats, surtout, se montre d'une ingéniosité sans faille. Mention spéciale au duel acharné (comptez près de dix minutes) dans les cuisines. Mais The Raid 2 ne s'arrête pas à ses combats, il vise aussi à se développer sur le plan scénaristique, en introduisant de nouveaux personnages qui ont chacun leur personnalité. Et là où le film pourrait sembler long, il ne l'est pas puisque le tout est bien dosé et s'enchaîne sans recollage. BO surdimensionnée et effets de caméra intéressants complète un mélange déjà savoureux.

15/20

commentaires

Les Trois Frères, le retour

Publié le 29 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Difficile de passer après un film culte, surtout après une ellipse de vingt ans. C'est dans de telles conditions que se réunissent Les Inconnus sous les traits des frères Latour dans Les Trois Frères, le retour. Et la situation n'a pas changé : Didier reste cantonné à de pauvres boulots avec une femme qu'il n'aime pas, Pascal s'en sort -réellement ?- bien tandis que Bernard accumule les spectacles sans public. Et, alors que mêmes personnages se marient aux mêmes gags, le métrage laisse rapidement apparaître une odeur de réchauffé. En effet, clins d'oeil à l'appui ("100 patates", le retour de Mickael, Bernard et Didier sous l'effet de drogue ou présence sur un plateau télé), le film navigue tout du long sur un terrain qui ne lui ressemble en rien, en compagnie d'une sale gamine insupportable. Le trio comique se perd dans un dédale de mauvaises idées, même si le spectacle reste divertissant. Bilan : voulant renouer avec le succès d'antan, Les Inconnus ne pourront que remémorer d'anciens souvenirs bien loin désormais.

11/20

commentaires

Nos Pires Voisins

Publié le 27 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Dans le genre film totalement con, tirant sa force de l'absurde, au scénario maigre mais déclenchant des tonnes de rires, Nos Pires Voisins se présente comme un sérieux candidat. En effet, nul n'ignore qu'un tel film mise tout sur l'humour, en distribuant des blagues et autres gags potaches à tout va. Et rien de mieux pour se faire qu'une rivalité entre deux clans, avec d'un côté deux parents qui n'ont pas vraiment quitté le stade de l'adolescence (Rose Byrne et l'excellent Seth Rogen) et d'un autre une confrérie étudiante menée par le déjanté Zac Efron. Sex, drug and rock'n'roll, le film de Nicholas Stoller reste assez conventionnel dans ses bases, mais garde juste ce qu'il faut pour égayer la monotonie quotidienne par une hilarité générale.

12/20

commentaires

Hannibal saison 2 (Little Spoil) : RÉUSSIE

Publié le 26 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Séries TV

Avec la rentrée estivale de nombreux films popcorn et la découverte de nombreuses nouvelles séries telles que The Strain, Banshee ou Extant, nous avons presque oublié de critiquer la seconde saisie de Hannibal, qui débute par l'incarcération de Will Graham, suite à sa rixe avec le Dr Lecter.

Et dès le pilote, l'impression est claire : cette seconde saison ne sera pas moins provocante que la première, elle ne sera pas moins réussie, ni moins ambitieuse. En effet, tous les bons éléments qui en avaient fait le succès sont remis au goût du jour : dialogues de grande qualité, révélant tous les atouts psychologiques de la série, jeu d'acteur bluffant (tant Mads Mikkelsen et Hugh Dancy) ainsi qu'une mise en scène glaciale. Le côté sombre qui en émane, encore accentué par la brutalité des plans de cadavres, inspire le malaise, et les scénaristes l'ont bien compris.

D'ailleurs, la danse cérébrale, ou jeu du chat et de la souris, entre les deux protagonistes est d'une réussite incomparable. Menée avec brio, élaborée savoureusement, les cartes s'empilent et donnent au final un château solide qu'une tornade ne pourrait détruire. Les venues successives de Michael Pitt ou de Gillian Anderson n'en seront que plus exquise, pour évoquer ce qui est comparable.

Le final, haut en rebondissements, clôture une deuxième année aussi bonne que la première. Important : restez après le générique de fin...

commentaires

Flic ou Voyou

Publié le 25 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Policier

Flic ou Voyou, de Georges Lautner, est sans doute l'un des films les plus emblématiques de la carrière de Jean-Paul Belmondo, l'éternel Bébel qui de son charisme de feu crève l'écran et relègue les autres au second plan. Dans ce policier sorti fin des années 70, il incarne Antonio Cerutti, malfrat de seconde zone maniant agilement le pétard et la rhétorique. Avec son charisme indéniable, il signe une interprétation digne de ce nom, Michel Galabru ou Marie Laforêt ne pouvant qu'obtenir la palme du meilleur second rôle. L'enquête policière du film n'est par contre pas du même niveau, tombant dans une certaine banalité, au point de déboucher sur des scènes qui n'ont d'utilité que leur rôle d'intermédiaire. Trop moyen, au vu de la prestance de son premier rôle, Flic ou Voyou ne pourra espérer sortir des placards que lors des dimanches pluvieux.

11/20

commentaires

L'Arnacoeur

Publié le 24 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Certains échos ne trompent pas. Quand on entend partout que Barbecue c'est raté, il doit y avoir une once de vérité. Quand on écoute les louanges adressées à L'Arnacoeur, on se dit qu'on doit foncer le voir. Et on fait bien. Affiche partagée par Romain Duris et Vanessa Paradis, le film de Pascal Chaumeil se montre redoutable. D'abord, parce qu'il casse le mythe du prince charmant et aborde l'amour sous un autre angle. Ensuite, parce qu'il est drôle, très drôle. Gloire à François Damiens pour le coup. Enfin, et surtout, parce que l'idylle d'Alex et de Juliette a une âme, elle est passionnelle et ne ressemble en rien à celles des vulgaires comédies romantiques à deux sous. Et là, on se dit que Romain Duris y est peut-être pour quelque chose. On peut citer la scène à la Dirty Dancing, voire la promenade en cabriolet le long des côtes monégasques, sous une lune ronde et blanche. Certains crieront au scandale du stéréotype, d'autres y verront juste l'une des comédies phares de 2010, attrayante, sucrée et diablement sexy.

16/20

commentaires

Les 2 font la "père"

Publié le 23 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Parfois, on a beau avoir un joli casting, malgré les efforts, ça ne paie pas. Ici, John Travolta, le regretté Robin Williams, Seth Green ou Matt Dillon n'y changeront rien : Les 2 font la "père" reste un film sans valeur. En dépit de quelques sourires qui s'obtiennent facilement, c'est fade et sans réel intérêt. Le constat est évident : le scénario tient sur une seule page et les personnages sont trop peu développés, on a vite fait le tour du père timide voulant mieux connaître ses enfants ou du dragueur célibataire de 40 ans. Et que dire des dialogues, apparemment empruntés au champ lexical de l'adolescent ? Les seuls points forts résident dans la bonne humeur que dégage Robin Williams et le côté surprenant de maigres gags. Ce qui n'est pas suffisant.

7/20

commentaires

Les Gardiens de la Galaxie

Publié le 22 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Science-Fiction

A une époque où les super-héros sont en vogue ce que les gangsters étaient dans les années 90, il n'est pas surprenant que Marvel veuille compléter sa gamme avec Les Gardiens de la Galaxie. Réalisé par James Gunn, la fidèle bande de Peter Quill vient concurrencer les Avengers sur leur propre terrain, mais avec moins d'arguments en poche. Et pourtant, c'est une bonne surprise, en commençant par sa BO majoritairement composée de tubes phares des 80's, un hommage surprenant auquel on adhère forcément, tant les morceaux sont bien choisis. Inutile d'aborder la réussite des effets spéciaux de nos jours mais utile il est de préciser que le charisme joue en leur faveur. Même l'humour, qui semblait être la bête noire des plus exigeants, reste convenable. Autant dire que le show must go on ! Si on y ajoute un excellent casting (Glenn Close, John C. Reilly, voix de James Brolin, Bradley Cooper, Vin Diesel ou Rob Zombie, un Chris Pratt montant et une Zoe Saldana qui confirme), ainsi qu'un mythologie Marvelienne qui perdure, on obtient alors un métrage fort plaisant. Et c'était pas gagné...

15/20

NB : J'étais le premier à cracher dessus, je peux dire que je me suis totalement planté !

commentaires

Joséphine

Publié le 21 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Quand on voit l'affiche, qu'on lit le synopsis, qu'on regarde la bande-annonce, on est en droit de se poser des questions sur les qualités du film que nous allons visionner. Mais, comme dans les films, les exceptions arrivent toujours à qui sait attendre. Et dans le cas de Joséphine, de Agnes Obadia, force est de constater que le pire ne se produira pas. Il s'agit en fait d'une petite comédie bien rigolote, sans "rondeurs" et fignolée d'un scénario agréable par moment. Point de sexisme, le film est néanmoins davantage destiné à un public féminin, en raison des nombreuses références de point de vue et des gags qui le composent. Bien que l'on n'atteigne jamais le grand film, Marilou Berry aura au moins le mérite de nous avoir fait sourire quelques fois. Le sens de cette phrase est sujette à de multiples interprétations.

12/20

commentaires

Amazonia

Publié le 20 Août 2014 par lecinephiledusamedi dans Aventure

Un peu à la manière de L'Ours, de Jean-Jacques Annaud, Amazonia est une production Disney voguant entre le documentaire animalier et le film d'aventure familial. Il raconte les péripéties d'un jeune capucin suite au crash de son avion dans l'Amazonie et sa rencontre avec toutes sortes d'animaux plus ou moins sociables. Disposant d'une photographie exemplaire qui invite le spectateur dans le monde passionnant de la jungle, cette production convie à un beau voyage en compagnie de crocodiles, jaguars, serpents et autres perroquets. Aucun animal n'étant oublié, la forêt dévoile tous ses secrets tandis que les branches s'invitent dans notre salon. L'action néfaste de l'Homme est rapidement évoquée, le film préférant davantage montrer ce que cache la luxuriante marée verte. Et l'émerveillement est de mise.

13/20

commentaires
1 2 3 > >>