Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Cinéphile Du Samedi

Mon Roi

Publié le 30 Novembre 2015 par lecinephiledusamedi dans Drame

Après le documentaire Le Bal des Actrices et une aventure au sein de la Polisse, Maïwenn poursuit son ascension cinématographique avec un drame, prouvant toute sa polyvalence : Mon Roi. Et, sous les traits d'un Vincent Cassel fort convaincant et d'une Emmanuelle Bercot qui n'a rien à lui envier, se tisse une idylle maladroite, à travers le parcours romantico-grotesque d'un couple à la limite du soap dont la tension ne baisse jamais réellement. Tantôt bon dans ses mauvais moments, tantôt sournois dans ses meilleurs, le métrage parsème avec brio de la réussite dans ce jardin du septième art, au sein duquel le spectateur prend plaisir à souffrir et à rire, à rigoler et à pleurer, à maudire et à applaudir. Car, caché derrière les péripéties incroyables d'un couple finalement banal, se cache un voluptueux moment d'art qui se consomme avec un peu de croquant.

14/20

commentaires

Cinquante nuances de Grey

Publié le 14 Novembre 2015 par lecinephiledusamedi dans Romance

Cinquante nuances de Grey est, au même titre que l'oeuvre Twilight qui lui est souvent rapprochée, un best-seller que beaucoup considèrent comme un effet de mode. Adapté en long-métrage par Sam Taylor-Johnson que beaucoup critiquent pour son manque de réalisme, son penchant romantique et sa vision édulcorée vis-à-vis du roman, il n'en reste pas moins qu'une oeuvre douce, à fleur de peau, et davantage tournée sur l'Amour que sur le sado-masochisme. Certes, le tout est idéalisé, construit de clichés en tous genres tendant vers une utopie irréelle que seul Hollywood sait mettre en oeuvre, nous ne pouvons l'ignorer ni le contredire. Mais le spectacle qui nous est offert constitue néanmoins un joli moment d'aventure et de découverte de soi-même, entre une bande-sonore agréable et une mise en scène prévoyante.

13/20

 

NB : seul le film est ici jugé, indépendamment du livre que je n'ai pas lu (et que je ne compte pas lire).

commentaires

Deuxième chance à Brooklyn

Publié le 13 Novembre 2015 par lecinephiledusamedi dans Drame

Deuxième chance à Brooklyn a beau avoir un excellent casting dans ses cartons (Robin Williams, Mila Kunis, Peter Dinklage, Melissa Leo, James Earl Jones), l'habit ne fait pas le moine puisque l'on assiste ici à l'une des productions les plus barbantes de ces dernières années. Dans le rôle d'un patient qui apprend qu'il ne lui reste plus qu'une heure trente à vivre (notez ici le côté ironique de la chose), Robin Williams se perd dans les dédales incompris et ternes de la mauvaise prestation, alternant entre un road-movie sans intérêt et une sentimentalité téléphonée qui nous fera regretter encore davantage le choix du film. La morale est belle, certes, mais ne correspond pas au reste des images, révélant la cause d'une sortie en Direct to DVD.

7/20

commentaires

Seul sur Mars

Publié le 12 Novembre 2015 par lecinephiledusamedi dans Science-Fiction

Décidément, Ridley Scott est bien à la science-fiction ce que John Carpenter est à l'épouvante. Suite au décevant Exodus : Gods and Kings et avant de poursuivre la saga Prometheus, papy Ridley réattaque le genre pour mieux se préparer avec Seul sur Mars, péplum SF dont les limites voguent entre le brillant Interstellar et le Seul au Monde de Robert Zemeckis. Et l'on peut dire que le résultat reste assez plaisant : non seulement, on pourra constater que les lenteurs sont peu nombreuses, mais également que le scénario se compose d'une jolie brochette de bonnes idées, le tout mené par un jeu d'acteur en quasi-monopole, où Matt Damon devra faire fi de son rôle quasi-similaire dans la dernière production de Chris Nolan. Même s'il approche les deux heures trente, le métrage reste relativement constant tout du long, allant jusqu'à terminer sur une note fort angoissante qui rappellera une certaine production d'Alfonso Cuaron...

15/20

commentaires

Le Nouveau Stagiaire

Publié le 11 Novembre 2015 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Que les rôles s'inversent ! Ainsi, Robert De Niro, ancien gangster réputé dans de nombreux films de Scorsese se retrouve dans la peau d'un stagiaire tandis que Anne Hathaway, ex-stagiaire auprès de Miranda Priestly dans Le Diable s'habille en Prada dirige maintenant une entreprise de mode. Dirigé par Nancy Meyers, à qui l'on doit les divertissants The Holiday ou Ce que veulent les Femmes, cette petite comédie américaine sans réelle prétention ne s'en trouve que bonifiée. En effet, point de prise de tête, le métrage positive à cent à l'heure, entre des personnages qui abondent la sympathie et des dialogues emplis de bonne humeur. De durée convenable (il avoisine les deux heures), le film se laisse regarder avec beaucoup de charme, et ce, indépendamment de son âge.

16/20

commentaires

Y a-t-il un flic pour sauver Hollywood ?

Publié le 2 Novembre 2015 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Avec l'agent Frank Drebin, tout est possible, de l'hilarité générale à la consternation la plus totale. Pour cette nouvelle mission, qui consiste à sauver Hollywood d'un vilain gang pas très net, on penchera plutôt pour la seconde option. En effet, il faudra compter sur quelques gags répétitifs de mauvais calibre, un scénario bien faiblard et un jeu d'acteur dont le charisme emprunte son talent à celui d'une huître... Certes, on a déjà vu pire, notamment dans Y a-t-il un flic pour sauver l'humanité ?, mais il n'en reste pas moins que le mélange ne prend pas, la faute à un excès de zèle.

8/20

commentaires

The Visit

Publié le 1 Novembre 2015 par lecinephiledusamedi dans Horreur

Parmi toutes les réalisations qu'on lui connaît, M. Night Shyamalan tire davantage son succès de l'épouvante que de l'action, pour ne citer que Signes ou Sixième Sens. Ainsi, probablement dans l'espoir de reconquérir ses fans de la première heure, le réalisateur revient à ses racines avec The Visit, petite production horrifique sans grande prétention dont l'intérêt vient majoritairement de sa simplicité. Car le pitch initial est très simple : deux jeunes enfants vont passer une semaine chez leurs grand-parents, mais le séjour tourne bientôt au cauchemar. Derrière cette description quelque peu banale se cache néanmoins de bons points, entre quelque scare jump efficaces et un twist final d'envergure. Par contre, chers spectateurs, veuillez prendre note qu'il ne s'agit en rien du film de l'année, mais qu'il constituera tout de même un joli petit divertissement.

12/20

commentaires