Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Cinéphile Du Samedi

Articles avec #comedie dramatique catégorie

Fucking Amal

Publié le 26 Août 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

Ce n'est pas parce qu'un film n'est connu de personne qu'il en sera forcément mauvais. En effet, sous ses origines à la fois suédoises et danoises, on en fera les frais avec Fucking Amal, de Lukas Moodysson. Bien qu'il puisse ne pas intéresser tout le monde, en raison de son sujet portant sur le lesbianisme, il réussit à créer une empathie certaine, se transformant petit à petit en une complicité entre l'actrice et son public. Mise en scène simple, probablement adaptée pour du téléfilm, elle garantit néanmoins un bon moment : l'heure et demi passe en effet très vite, sans que l'on puisse se détacher de l'écran. A regarder en VO.

14/20

commentaires

101 Reykjavik

Publié le 25 Août 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

Bien avant le fabuleux Everest, il y eu le catastrophique 101 Reykjavik. En sus d'une Victoria Abril qui exaspère au moindre de ses dialogues, le scénario sombre petit à petit vers un vide abyssal sans fin, rejoint -ou dépassé, à vous de voir-, par la faiblesse des rebondissements. Au final, même si l'on obtient une situation des plus cocasses, ode à la famille recomposée, on aura souffert tout du long. Fort heureusement, le métrage ne dépasse pas les 90 minutes ce qui, en soi, reste déjà bien assez.

6/20

commentaires

Café Society

Publié le 5 Juin 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

Comme à l'accoutumée, la sortie d'un film tamponné par Woody Allen déclenche un phénomène à lui tout seul : présent pour l'ouverture du Festival de Cannes, il aspire les foules dans son sillage et se voit analysé de toutes parts. C'est une tradition désormais depuis l'excellent Minuit à Paris : le réalisateur aux lunettes rondes revient régulièrement faire parler de lui et, avec Café Society, il montre une fois de plus que le talent lui colle à la peau. Ainsi, dans un Hollywood des années 20, en pleine Prohibition, il aborde la complexité des relations humaines, toujours avec la marque qui l'a rendue célèbre, et met en avant le personnage qu'il préfère : l'Amour. Car sous ses airs cocasses, ses dialogues volontairement longs et pompeux et sa caricature toute tracée des personnages, on reviendra sans cesse à la même conclusion : Woody Allen est un narrateur, et il aime son métier. Nous aussi.

15/20

commentaires

While we're young

Publié le 15 Septembre 2015 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

While we're young est une comédie dramatique qui s'adresse à tous les âges, autant les jeunes (campés par Amanda Seyfrid et Adam Driver) que les moins jeunes (avec cette fois-ci Ben Stiller et Naomi Watts). Ici, c'est lassés de leur routine quotidienne que nos quarantenaires se mettent à fréquenter de jeunes actifs, pour obtenir un joli conflit de génération au sein duquel la musique s'entrechoque, la mode s'oppose et les comportements se contredisent. Proche d'une oeuvre indépendante, la réalisation de Noah Baumbach ne gagne pas facilement son capital sympathie, en raison de protagonistes auxquels l'on accroche pas forcément et d'une mise en scène trop distante vis-à-vis de ses spectateurs. Après, qu'on aime ou qu'on n'aime pas, il y a quelques qualités qui ne trompent pas.

12/20

commentaires

Carnage

Publié le 24 Août 2015 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

Carnage, de Roman Polanski, est un film bien atypique : suite à un incident impliquant deux enfants, les parents du présumé coupable sont conviés chez ceux de la victime pour en discuter, et ce, sur toute la durée du métrage. Et, comme tout huis-clos qui se respecte, il est important de travailler sur le scénario et les personnages. En effet, avec une durée de seulement 80 minutes, la chose n'est pas aisée mais a finalement tout de la réussite. Les interactions entre Jodie Foster, Kate Winslet, John C. Reilly et Christoph Waltz sont délectables, et l'on assiste rapidement à un inversement des rôles puisque le duel coupable/victime se transforme malgré lui en un duel hommes/femmes. Au même titre que Le Prénom, les choses finissent par déraper, laissant néanmoins le spectateur sur sa faim puisque la fin est brutale et sans concession : elle coupe court et laisse sa place au générique...

13/20

commentaires

Birdman

Publié le 2 Mai 2015 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

Vainqueur de l'Oscar du meilleur film 2015, Birdman dévoile effectivement de nombreuses qualités, et ce assez rapidement. A peine lancé, ce conte moderne tenant quasiment en un plan séquence garantit une incomparable dose de fraîcheur, à travers laquelle le formidable casting (Michael Keaton, Emma Stone, Edward Norton, Zach Galifianakis notamment !) entretient une réelle passion, développe une alchimie visible à l'écran et enseigne ce que le métier d'acteur représente réellement. En plus d'alimenter le mystère qui l'entoure tout du long, avant un final dont la puissance satirique est décuplée, la production de Gonzales Inarritu mérite maints applaudissements, certes, mais vole la vedette à d'autres métrages plus classiques mais néanmoins détenteurs de LA flamme virtuose (Boyhood ou Whiplash pour ne citer qu'eux).

14/20

commentaires

Arizona Dream

Publié le 23 Octobre 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

Lassé des grosses productions actuelles, il est toujours possible de découvrir de véritables perles parmi le cinéma indépendant d'autrefois, en piochant par exemple dans la filmographie d'Emir Kusturica, avec cet Arizona Dream à la fois brillant et palpitant. Johnny Depp dans la peau du personnage principal, au temps où il ne prenait pas n'importe quel rôle lui tombant sous la main, et Faye Dunaway pour l'accompagner, le spectateur est convié à un spectacle fantastique, au sens cinématographique du terme, où le plaisir de voler nage avec l'envol du plaisir. Un show de toute beauté, parsemé de scènes grandioses, à l'instar du dîner chez les Stalker, durant laquelle la jeune Lili Taylor se confronte avec tout autant de rage et de hargne à une mère beaucoup plus expérimentée jouée par Dunaway. L'excellence d'Iggy Pop à la barre sonore, mêlée à un scénario bien élaboré, n'en feront que surplomber un film déjà parmi les meilleurs.

17/20

commentaires

Le Stratège

Publié le 24 Juillet 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

Le Stratège, de Bennett Miller, est tiré de l'histoire vraie selon laquelle un entraîneur de baseball, Billy Beane, mène les Oakland Athletics vers la victoire en engageant des joueurs dont personne ne veux car jugés différents et hors normes. Faisant appel à un économiste maîtrisant les statistiques, il monte une nouvelle équipe et grave les échelons malgré l'adversité. Et pour endosser ce rôle, c'est Brad Pitt qui s'y colle, avec un bon Jonah Hill à ses côtés. Le métrage est plaisant, et tire sa force du discours qu'il prône en jetant le pavé dans la marre d'un conformisme à deux balles. Rares sont les films traitant de ce sujet qui parviennent à maîtriser leur sujet avec autant de classe. Dommage en revanche que certains termes restent peu accessibles pour les novices et que certains plans sonnent un peu creux.

14/20

commentaires

Paris, je t'aime

Publié le 12 Mai 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

Paris, je t'aime est un film regroupant ses pellicules, c'est une mosaïque faite de puzzles, de l'art inspiré d'images, de peintures et de rêves. Composé de dix-huit courts métrages, chacun réalisé par un autre réalisateur (comptez tout de même les frères Coen, Wes Craven ou Vincenzo Natali), cette perle française s'expose sous ses beaux airs, donnant à la Ville Lumière toute l'attention qu'elle mérite, où le Charme côtoie l'Amour, et la Tristesse l'Emotion. Balade sentimentale sans temps morts, délaissant les mauvais côtés, Paris, je t'aime sème derrière lui ses images splendides, amenant avec elles l'intense expression de satisfaction cinématographique.

17/20

Casting : Natalie Portman, Gérard Depardieu, Elijah Wood, Steve Buscemi, Nick Nolte, Gaspard Ulliel, Fanny Ardant, Juliette Binoche, Bob Hoskins, Willem Dafoe, Maggie Gyllenhaal, Olga Kurylenko, Ludivine Sagnier, Wes Craven

commentaires

The Grand Budapest Hotel

Publié le 2 Mai 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie Dramatique

On peut avoir vu des milliers de films dans sa vie, mais tant qu'on a pas vu The Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson, on n'aura pas tout vu. Le film, aux allures délurées, adopte ainsi un humour loufoque pour narrer les péripéties vécues par Zero et son maître M. Gustave. Davantage axée sur le cinéma indépendant que le tout public, on y retrouve ainsi un casting immense, lequel prend place au sein d'un montage hors du commun, laissant l'honneur qu'il se doit à la production pour la facilité déconcertante avec laquelle sont amenés de nouveaux éléments dans l'enquête. Drôle, touchant et intriguant, TGBH gagne sa place parmi les surprises de cette année 2014, si rares de nos jours.

13/20

A titre informatif, le casting du film : Ralph Fiennes, Mathieu Amalric, Jude Law, Edward Norton, Tommy Lee Jones, Owen Wilson, Tilda Swinton, Willem Dafoe, Jeff Goldblum, Adrien Brody, Harvey Keitel, Bill Murray, Léa Seydoux, Saoirse Ronan, Tom Wilkinson

commentaires
1 2 3 > >>