Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Cinéphile Du Samedi

Articles avec #comedie musicale catégorie

West Side Story

Publié le 17 Janvier 2014 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

http://fr.web.img1.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/35/66/18629177.jpgClassique de la comédie musicale mise en scène par Robert Wise et Jerome Robbins, West Side Story s'impose pour beaucoup comme un monument cinématographique. Il est, effectivement, vecteur d'un message politique et social et dépeint une fresque américaine avec beaucoup de style et d'accroche. Adaptation moderne de l'oeuvre de William Shakespeare, Roméo et Juliette, West Side Story contribue à mettre en avant les clivages natifs/étrangers et se sert du conte anglais pour le traiter. Vainqueur de 10 Oscars, dont celui du meilleur film, il se montre néanmoins assez niais et cucu par moment, en dépit de ses magnifiques chorégraphies.

11/20

commentaires

Staying Alive

Publié le 29 Août 2013 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

http://fr.web.img6.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/62/53/19209365.jpgAprès La Fièvre du Samedi Soir, Tony Manero a grandi et mûri. Il est maintenant prêt pour Staying Alive. Réalisé par Sylvester Stallone lui-même, le métrage a de quoi laisser sur sa faim si l'on ôte les vingt dernières minutes, pour ses nombreuses longueurs, ses personnages stéréotypés et son ambiance relativement plate. Et c'est, comme annoncé, les images finales qui sauvent le film, à travers une chorégraphie sublime, des costumes plein de paillettes et une jolie BO. Et, comme un hommage au premier, la chanson Staying Alive fera danser des milliers de personnes sur une note de fin comique et contagieuse.

Verdict : 12/20

commentaires

Les Misérables

Publié le 21 Avril 2013 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

http://fr.web.img3.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/91/00/76/20364091.jpgEnième adaptation du célèbre roman de Victor Hugo qui porte le même nom, Les Misérables, remis au goût du jour par des Américains, comporte autant de bons points que de mauvais. Côté casting, il est clair que Hugh Jackman parvient non sans mal à tenir son rôle de Jean Valjean sur toute la durée du film, beaucoup trop longue malgré tout. Mais les performances de Russell Crowe et de Anne Hathaway tendent à décevoir puisque l'un dépeint un personnage agaçant et dont les talents de chant sont loin derrière les autres et l'autre obtient un Oscar alors qu'elle n'est présente que sur une durée de trois quart d'heure. La durée du film, trop longue, met d'ailleurs autant en avant le fait que de chanter quasiment tout le temps devient vite lassant, à l'inverse d'un Rocky Horror Picture Show qui laissait la possibilité aux acteurs de s'exprimer tout autrement. Certaines chansons sont très belles, les décors splendides et l'intrigue du roman plus ou moins respectée, mais ne déméritons pas, Les Misérables, fait par des français, avec un Gérard Depardieu immense et un John Malkovich très intense, savait, lui au moins, rendre un réel hommage à cette oeuvre grandiose. La version de 2012, elle, se contente de réadapter, sans aucune saveur.

Verdict : 9/20

commentaires

Hairspray

Publié le 17 Décembre 2012 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

http://fr.web.img2.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/63/09/44/18783470.jpgComédie musicale signée Adam Shankman, qui réalisera 5 ans plus tard Rock Forever, Hairspray est le remake du film éponyme sorti en 1988 et qui avait déjà révolutionné la comédie romantique, au même titre que Footloose. A travers un casting très complet (Christopher Walken, John Travolta, Michelle Pfeiffer, Zach Efron), le métrage se veut défenseur de toutes les libertés et punit les injustices à travers le chant et la danse. Ainsi, une fille un peu ronde défend la cause de la couleur et tente d'inverser la tendance de l'époque qui veut que Blancs et Noirs soient séparés. Un film aux ambitions nobles mais qui ne parvient malheureusement pas à rester sur la bonne route. Ennui fort mélangé aux chansons trop nombreuses taclent le film et l'envoient directement parmi les comédies musicales banales.

Verdict : 10/20

commentaires

Across The Universe

Publié le 26 Août 2012 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/26/62/18811195.jpgComédie musicale exclusivement centrée sur les chansons des Beatles et traitant de sujets des années 60 tels que les mouvements hippies, la guerre du Vietnam, l'arrivée de la télévision, Across The Universe ne parvient malheureusement pas à transcender le niveau habituel de ce genre de production. Ainsi, bien en-dessous de The Wall, qui m'a fait découvrir Pink Floyd, de Cry-Baby et surtout du Rocky Horror Picture Show, cette production se qualifie également pour son manque de dynamisme et de punch, la majorité de ses scènes se voulant trop profondes et ses chansons trop monotones pour garder le spectateur en haleine. A l'inverse des autres comédies musicales qui savaient jouer dans l'autodérision et créer un état de déjanté, Across The Universe se perd dans ses lignes trop constantes. Malgré un montage magnifique et une photographie splendide, c'est sans doute son artiste unique, Les Beatles, qui joue négativement sur mon appréciation (trouvant ce groupe trop surestimé et loin d'y trouver mon bonheur).

Verdict : 10/20

commentaires

Cry-Baby (visionnage 2)

Publié le 21 Août 2012 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/images/affiches/016317.jpgComédie musicale sortie en 1990 et surfant sur la vague des années 50, à la manière de American Graffiti ou de l'immense Rocky Horror Picture Show, Cry-Baby figure comme une franche réussite. Dans le rôle titre, Johnny Depp marque le coup en interprétant le rôle d'un faux dur à cuir qui a tout à prouver, et partage l'affiche avec bon nombre d'acteurs inconnus mais fort talentueux. Se rapprochant beaucoup par moment d'Outsiders ou de Rusty James, cette production inoubliable de par sa bande-sonore entraînante et sa satire efficace de la culture américaine saura vous combler. Fans de Johnny Depp, c'est un must.

Verdict : 15/20

commentaires

Rock Forever

Publié le 27 Juillet 2012 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/89/51/41/20130887.jpgRock Forever

De Adam Shankman

Avec Julianne Hough, Tom Cruise, Malin Akerman, Alec Baldwin, Catherine Zeta-Jones

2012, 2h02, Tous Publics

 

                Comédie musicale. Nom féminin désignant les films qui traitent de sujet plus ou moins simples, par l’utilisation de chants et de danses pour communiquer leurs idées. Certaines ont désormais acquis le statut de film culte (West Side Story, The Rocky Horror Picture Show), d’autres en revanche portent l’étiquette de véritable téléfilm, pointées du doigt pour leur caractère immonde (High School Musical, Glee Tour). Sur ce marché aussi tonitruant que niais, quelle place occupe Rock Forever, le petit dernier ? Adam Shankman, également réalisateur de Hairspray, fait pencher la balance positivement. Ainsi, à travers une bande-sonore principalement composée de tubes rock des années 80 (Foreigner, The Arrows, Def Leppard), le public retrouve son ambiance d’antan, (re)découvre les tubes icones de toute une génération et vibre malgré lui au gré des sonorités diverses et variées du métrage. Et pourtant, dès le départ, c’est un sentiment amer et bien fade qui se fait ressentir, à travers une chanson des plus clichées, en marge des autres qui se révèleront plus entraînantes. Un peu comme si Madonna faisait l’avant-groupe de Queen ! Passé cette frayeur qui ne durera que quelques minutes, l’effet booster se met en place, on présente partisans, opposants, protagonistes et guitaristes, dans un déluge de sonorités au rythme croissant. Stéréotypant au maximum ses personnages et s’attaquant à tout type de profil (mère au foyer défendant ses valeurs, maire totalement m’en-foutiste, jeune fille complètement pommée, rockeur de base à la limite de l’extrême, agent obnubilé par le cash), c’est vers  la splendide Julianne Hough, qui s’est déjà illustrée dans le remake de Footloose, que Shankman se tourne pour sa tête d’affiche. Ainsi, débutant une idylle romantico-fougueuse avec un bel espagnol, idylle au cœur du récit, la belle blonde aux yeux bleus devra toutefois tirer sa révérence devant les scènes déjà mythique d’un Tom Cruise véritablement en forme. Dans le rôle du rockeur Stacee Jaxx, incarnant parfaitement la décadence des musiciens d’autrefois, à la manière de Pink Floyd – The Wall, Cruise revient sur le « devant de la scène » pour interpréter un homme riche en couleur, héritant de la plus belle scène de l’année. En effet, en compagnie de la sulfureuse Malin Akermann et d’un tempo tout simplement magique [I Want To Know What Love Is], chacun admire les courbes de l’autre, tourne autour de son partenaire, joue un rôle dans cette relation de domination mentale et psychologique. De l’art, pour sûr. Ajoutons au film une petite touche d’humour, notamment via sa rétrospective sur l’ère boys band qui sévira plus tard ainsi qu’un générique final haut en couleur, pour obtenir le pop-corn movie que nous étions venu chercher. Yeah, sure, this movie rocks !

14/20

Mattcee Jaxx   

 

http://www.anglesdevue.com/wp-content/uploads/2012/07/Rock-Forever-2-e1342392807425.jpg

commentaires

Footloose

Publié le 12 Avril 2012 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

Footloose, le remake sorti en 2011, est à un poil près le même que celui de 1984, avec l'excellent Kevin Bacon. Histoire identique, scénaristes si peu inspirés qu'il reprennent toutes les idées de l'ancien et idylle amoureuse et chaude entre les deux protagonistes principaux sont au programme. Mais ne nous fions pas qu'à cela puisque ce nouvel opus a tout de même des qualités, en partant de Julianne Hough, l'actrice principal, tout simplement canon. Le prêtre, interprété cette fois par Dennis Quaid est moins bon que John Lithgow mais, accompagné de Andie MacDowell, ce n'est pas mauvais non plus. Le point fort personnel est le personnage de Miles Teller (Projet X), ainsi que les diverses danses, qui restent, malgré le remake, assez bonnes dans l'ensemble.

Verdict : 13/20

commentaires

Chicago

Publié le 28 Mars 2012 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/00/02/56/67/affiche.jpgChicago, de Rob Marshall, gagne 6 Oscars en 2006, dont celui de meilleur film, battant Gangs of New York et Les Deux Tours ! Ajoutant ceux du meilleur montage, meilleurs costumes, meilleur son, meilleure actrice de second rôle pour Catherine Zeta-Jones et meilleure direction artistique, je dois avouer que la plupart sont méritées (actrice de second rôle, son, montage). Avec pas moins de 13 nominations pour 6 victoires donc, le film avec Renée Zellweger place la barre très haute. Les numéros qui nous sont présentés sont en effet à la hauteur de nos attentes, un peu semblables à ceux de Moulin Rouge ! Disposant d'un casting de luxe (Zellweger, Zeta-Jones, Gere, C. Reilly, Liu, West, Latifah), le film aux 6 Oscars nous livre une belle satire de la quête de célébrité et la naiveté de certains médias, de même que l'embrigadement de la justice. Cloturant le film par une scène de danse superbe, Marshall signe une excellente prestation avant de détruire quelques années plus tard le mythe Pirates des Caraibes pour de bon.

 

Verdict : 14/20

commentaires

Pink Floyd - The Wall

Publié le 20 Mars 2012 par lecinephiledusamedi dans Comédie Musicale

Pink Floyd - The Wall est une comédie musicale signée Alan Parker (Fame) qui fait partie des meilleurs films Allociné selon leur notation. Rythmé par les plus grands tubes du groupe mythique, le film se permet de tracer une grande satire du gouvernement, de la haine, de la drogue et du rock. Non seulement le film m'a permis de révéler en moi des goûts jusque là refoulés, mais en plus, sa bande-son, ses effets de style et son montage sont dignes d'un grand film. Mention spéciale d'ailleurs lorsque vient le moment d'Another Brick In The Wall, montrant l'embrigadement des enfants, devenus des robots / des numéros, pour en faire un produit à la chaîne qui adopte les valeurs que l'on veut qu'il adopte. Rajoutant à cela une belle propagande contre la guerre, Parker signe tout simplement là l'une de ses plus belles réalisations. Dans la veine du Rocky Horror Picture Show, donc forcément à voir.

Verdict : 17/20

commentaires
1 2 > >>