Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Cinéphile Du Samedi

Articles avec #comedie catégorie

Brice 3

Publié le 11 Novembre 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Le premier était moyen, la suite est carrément bonne à jeter. C'est simple : à peine passé les cinq premières minutes, on en vient déjà à scruter sa montre, tout en espérant que le temps passe vite. Car entre gags lamentablement mauvais, jeu d'acteur risible (il a vraiment eu l'Oscar, lui ?) et scénario digne des plus grands Razzia, Brice 3 est, à n'en pas douter, un véritable navet qui s'assume. Sans démesure puisqu'il s'enfonce dans la médiocrité avec la durée, il conserve la tête hors de l'eau (rarement) lors de références au premier, mal placées. Au vu du résultat final, on reste persuadé qu'on aurait du se "casser" bien avant la fin...

4/20 

commentaires

A Vif !

Publié le 10 Novembre 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

A Vif ! est de ces films que personne n'attend, qu'on regarde bien aimablement au fond de son lit, qui a plutôt tendance à plaire, dont on garde une bonne image, mais qui sera néanmoins vite oublié. Bonne image pour sa dynamique gastronomique, toujours plaisante au septième art (le dernier en date reste #Chef, avec Jon Favreau), pour son joli casting (Bradley Cooper, Omar Sy émigré aux States depuis Intouchables, Daniel Brühl qui a bien changé depuis Good Bye Lenin !, Sienna Miller), ou pour sa capacité à se sortir de l'ennui en proposant un métrage bon dans l'ensemble. Pas grandiose pour autant, il a le mérite -unique, certes- de nous faire passer un gentil petit moment.

14/20

 

commentaires

Bridget Jones Baby

Publié le 28 Octobre 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Bridget Jones est, comme Wayne's World avant elle, l'égérie de toute une génération de filles et de garçons, d'hommes et de femmes, balayant pour le coup les "méga teufs" pour un art des plus subtils : la séduction. Et, dix ans après, le nouvel opus de Sharon Maguire démontre une fidélité sans nom, témoin d'une franchise qui n'a pas pris une ride - à l'inverse de son actrice fétiche, c'est la vie -... Toujours aussi drôle, aussi fondante, aussi délectable, la comédie très british va de l'avant et place le contexte dans une situation polyamoureuse, pour ne point changer mesdames, en préparation d'un heureux événement (n'en disons pas plus...). Entre un Colin Firth cantonné à ses acquis, celui du gentleman serviable, et un Patrick Dempsey, playboy milliardaire, qui Bridget va-t-elle choisir cette fois (Hugh Grant est gentiment mis de côté, pour mieux revenir) ? La réponse avec un divertissement sympathique.

14/20

commentaires

Camping 3

Publié le 18 Août 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Patrick Chirac vous avait manqué ? Ca tombe bien, lui et ses inénarrables comparses des Flots Bleus sont de retour pour de nouvelles aventures à n’en pas juger meilleures que les deux précédentes. Cette fois, l’accent est clairement mis sur l’âge grandissant des protagonistes, qui vieillissent et sont maintenant soumis à une nouvelle vague de campeurs malgré eux, trois jeunes fraîchement débarqués dans la mare. Bien que certains gags ne se montrent que peu convaincants (la perte de mémoire de Claude Brasseur notamment), d’autres en revanche méritent louanges (voyez plutôt le pétage de plomb de Gérard Jugnot et ses conséquences sur la nuit de Patrick). Un brin nostalgique, divertissant tout du long, ce troisième opus conclue la saga sans se prendre la tête, alors que les vacances se terminent petit à petit…

14/20

commentaires

Nos Pires Voisins 2

Publié le 17 Juillet 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Pour attaquer l'été et huiler la pompe à fric qui suivra jusqu'en septembre, Nos Pires Voisins 2 constitue l'arme ultime : comédie américaine complètement débile, aux dialogues (volontairement) niais et aux personnages à trois francs six sous, le spectacle prend facilement. Même baraque, mêmes acteurs, mêmes emm*rdes, mais là où le bât blesse, c'est que le film transpire l'idée de déjà vu. Car non seulement, il ressemble beaucoup au premier, mais à toutes les autres comédies juvéniles d'outre-Atlantique. Quoi qu'il en soit, le film ne se prend aucunement au sérieux, comme en témoignent les dialogues : destinés à un public jeune, vulgaires, branchés. Un pied de nez des plus divertissants à qui voudra combattre une déprime, rire à n'en plus finir ou ouvrir une journée ensoleillée.

12/20

commentaires

The Nice Guys

Publié le 2 Juin 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Mis en scène par un Shane Black survolté, à qui l'on doit également le troisième opus des aventures de Tony Stark, The Nice Guys se distingue par son traitement totalement déluré de la réalité, puisque composé de personnages caricaturés à l'extrême, un peu comme Deadpool dans l'univers des super-héros. Ainsi, en jouant des flics que tout oppose, Russell Crowe et Ryan Gosling embarquent dans une rocambolesque suite d'événements drolissimes, entre enquête policière loufoque, dialogues à la maturité relative et mise en scène scabreuse. Véritable mitraillette du rire, le métrage ne se prend jamais au sérieux, alors que les longueurs s'avèrent rares et que la fin garantit un spectacle haut en couleur, versant dans un n'importe quoi jouissif qu'il faille prendre au second degré. Et Dieu que c'est drôle.

15/20

commentaires

Les Tuche 2 - Le Rêve Américain

Publié le 16 Mai 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Les Tuche 2 - Le Rêve Américain est à l'humour français complètement c** ce que Dumb et Dumber est à l'humour américain du même acabit : une succession de gags plus ou moins drôles, à la portée loufoque et à la puissance qui ne soit son succès qu'à l'ouverture (ou la patience...) du spectateur. Personnages et situation similaire, décors et contexte différents : les Tuche s'en vont en Amérique ! Volontairement critique dans son autodérision, le film transparaît une image vétuste des français, véhicule des clichés par paquets de douze et somme l'Amérique, bien mieux que ne l'avait fait Les Visiteurs il y a quinze ans déjà, que le made in France s'exporte facilement. Malgré de bonnes longueurs (on pense surtout aux difficultés de couple de Jeff et de Cathy), et un karma qui ne trouve son existence que dans sa stupidité, Olivier Baroux sauve l'honneur avec une aisance qu'il faut encore prouver.

10/20

commentaires

Les garçons et Guillaume, à table !

Publié le 10 Mai 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Il est possible, quand on commence Les garçons et Guillaume, à table !, de se sentir mal à l'aise, ou de se questionner quant à la valeur de ce film a priori stupide. C'est en partant de ce principe qu'il tire sa force, gagnant en puissance et en profondeur tout du long, arrivant jusqu'à intriguer son spectateur, le prendre à parti et l'attacher à son siège. Guillaume Gallienne parvient à faire quelque chose de fort : à la fois réalisateur, interprète de plusieurs personnages et scénariste, il tire les ficelles avec brio, avec un humour efficace et quelques séquences déclenchant compassion et empathie. La scène finale, d'autant plus forte puisque toute l'oeuvre se base sur sa propre expérience, est carrément bluffante, tant la leçon de vie qui nous est servie, livrée, et emballée doit nous forcer à nous questionner sur l'identité d'autrui.

14/20

commentaires

Monty Python, Le Sens de la Vie

Publié le 7 Mai 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

Le Sens de la Vie est, avec La Vie de Bryan et Sacré Graal, l'un des trois longs-métrages concocté par les Monty Python, dont la marque de fabrique reste intacte puisqu'il distille humour british complètement sot, satire de la société et personnages délurés. Et, débutant par une introduction fabuleuse au cours de laquelle des employés au bas de la chaîne décident de renverser le capitalisme en faisant le parallèle avec la conquête pirate, la bande d'humoriste s'amuse à multiplier les clins d'oeil. Divertissante, exceptionnelle et intéressante, elle reste néanmoins éclipsée par l'ennui que véhicule le reste du film. En effet, malgré d'ingénieuses provocations, le tout reste bien fade, et n'occasionne que quelques rares rires. Dommage, l'objectif était pourtant louable...

7/20

commentaires

Les Visiteurs - La Révolution

Publié le 22 Avril 2016 par lecinephiledusamedi dans Comédie

A l'instar des Bronzés 3, qui n'avait pas su moderniser son image, La Révolution prouve clairement qu'il s'agit du film de trop. Reprenant là où s'état arrêté le deuxième, l'introduction laisse présager un bon film. En effet, sous la musique intemporelle d'Era, le narrateur rappelle les événements clés. Et la nostalgie nous gagne. Mais laisse rapidement place à l'exaspération. Acteurs ridicules (que font Franck Dubosc et Alex Lutz dans une production qui a émerveillé les années 90 ?), gags sensiblement repris des premiers, accentuant le fan-service en veux-tu en voilà, dynamique narrative d'un intérêt moindre, Jean-Marie Poiré rate le coche et se perd lui aussi dans les couloirs du temps. Les quelques rires n'effaceront pas l'ennui omniprésent, ni l'ouverture moisie de la fin...

7/20

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>